Accueil » Le Triban RC 520

Le Triban RC 520

Après plus de 6 mois et quelques 1500 Km (confinement inclus), je te propose un retour sur mon Triban RC 520.

Gios Evolution

Depuis environ 1 an et demi, j’ai intégré le vélo dans ma pratique sportive. L’objectif étant de compléter mes entrainements en course à pieds en renforçant les muscles de manière douce. 

J’ai d’abord roulé sur un “Gios Evolution” (pur route) sans grande conviction, le trail restant mon sport de coeur 😀

Puis, sur une sortie en janvier, la chaîne casse, s’ajoutent ensuite d’autres soucis techniques, cela veut dire pas mal de frais…

Dans le même temps, je trouve plusieurs contraintes à la route en 23 : 

  • Très peu confortable sur les routes abîmées,
  • Impossible de passer dans les chemins, lorsqu’on est sur la route, on y reste. 
  • Plusieurs frayeurs sur route humide. 

Investir sur le Gios ne règlera pas ces points, il est temps de regarder ailleurs.

Mon besoin

Je sais, fort de mon expérience personnelle, ce que je veux : 

  • Du frein à disque, et hydraulique de préférence,
  • Du Shimano 105 au minimum, 
  • Un vélo robuste, qui pourra passer dans les chemins sans problème.
  • Un vélo pas trop cher, 

J’ai déjà un vtt, ce vélo sera un second, un budget de 1000€ – 1200€ max me semble raisonnable dans un premier temps, voir si j’accroche et puis viser plus haut en connaissant mieux mes besoins.

Avec ces critères en tête et de nombreuses recherches, je m’intéresse rapidement au Triban RC 520 Gravel de chez Décathlon à moins de 1000€.

Triban RC 520 = Triban RC 520 Gravel

La gamme Triban est déclinée en deux modèles, à savoir le “classique” à 850€ et le Gravel à 1000€, avec peu de différences. On retrouve juste un cintre évasé à 16°, des pneus de 35 sur le Gravel et… C’est tout. 

L’appellation Gravel me semble être, sur cette gamme, plus une appellation marketing. 

Pour en être sûr, je me rends en magasin et j’enfourche l’un et puis l’autre. Très vite, il me vient en tête que pour la différence de prix, je peux m’acheter une paire de pneus 35 et les changer en fonction de mes besoins.

Et puis surtout, je cherche un vélo route à la base!

Triban RC 520

Je prends donc le Triban RC 520 en taille M. Il est en couleur unique, bleu foncé avec une fine bande orange sur les haubans.
Le vélo est équipé en Shimano 105 et freins à disque mécanique-hydraulique.
Le cadre est en Alu avec une fourche Carbone. Celle-ci permet d’ailleurs une charge de 9kg en portage.
Enfin le poids du vélo. Sur la balance il fait 10,4kg (sans pédales).

Pour les autres détails techniques, n »hésite pas à passer faire un tour sur le site de décathlon : Triban RC 520.

Les premiers kilomètres

Me voilà fin janvier avec un vélo tout neuf. Les premiers kms passent vite, les suivants aussi. Je change bien vite mes pneus pour passer sur du 35 et mixer les terrains sur les sorties.

Je découvre alors de nouvelles sensations. Avec du 35, on est clairement pas sur un vtt, mais plus non plus sur un pur route. Ce mix apporte une polyvalence dans la sortie. 

L’avantage est que l’on peut rouler (presque) partout. On ne sera clairement pas aussi rapide qu’un vtt dans les bois, surtout lorsqu’il fait humide, mais au moins ça passe, sans casse.

Les kms continuent de défiler et je prends de plus en plus de plaisir à rouler. Je passe mon premier 100k, puis quelques trajets au boulot ( 90k A/R), la première sortie nocturne à 100%. Enfin, arrivent les projets avec les copains, la “Belgian Friends Devide”: 350km de Knokke à Virton (d’abord programmée en août, puis reprogrammée en septembre).

Après 6 mois et tous ces kms, je peux dire que j’en suis super satisfait. Encore une fois, Décathlon propose un produit d’excellent rapport qualité/prix. La simplicité du shimano 105 et des freins hydro-mécaniques permettent un entretien ultra facile.

Un vélo pour le bikepacking?

 
 
Le vélo est conçu pour le cyclotourisme sur route, le bikepacking est donc tout à fait envisageable avec un poids limité. Il n’est pas conseillé pour le voyage avec de lourdes sacoches.
Afin de pouvoir faire de plus longues sorties j’ai vite investi dans des portes-bidons et une sacoche de selle.
Celle-ci me permet d’emporter quelques outils, des encas, une veste légère, de l’eau si besoin et  une batterie externe si je roule de nuit.
Si je dois partir sur 2 jours je commanderai certainement une sacoche de guidon pour le transport de ma tente.

Petit bémol

Si tu comptes passer commande, je te conseille à la réception de ton vélo de revoir toutes les vis. Le mien était d’expo et malgré la « révision » par le collaborateur plusieurs vis n’étaient pas du tout serrées. Je te conseille donc un check-up 😉

En conclusion

On ne peut certainement pas le comparer à un vélo haut de gamme route ou cyclocross ou encore « Gravel », mais il tient la route. Il est confortable, il répond lorsqu’on lui demande. Son poids (10,4kg) n’est pour moi pas une contrainte. Si je veux gagner 2 kg, à moi de les perdre 😅.

Je ne sais pas si je le garderai 10 ans, mais actuellement il correspond à mes besoins. Il est simple d’entretien et j’ai confiance dans les matériaux pour l’emmener partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *