Accueil » Le Mont-Charvin

Le Mont-Charvin

Il y a quelques semaines, je voyageais dans la région d’Annecy. Pour clôturer ma série d’articles (Logements insolites et activités à vivre) je te propose un article unique pour résumer ma rando sur le Mont-Charvin avec l’itinéraire en fin d’article.

La région de Thônes regorge de randonnées, celle que je propose de te partager est celle sur le Mont-Charvin (2409m) avec une nuit en bivouac au Lac du Mont-Charvin.

Skuds - Simon Fusillier

Bernard

En montagne, lors d’une rando bivouac, c’est toujours intéressant de partir avec un guide. Au-delà de l’aspect sécurité, le guide est souvent un fin connaisseur de la montagne et ses environs. Il pourra aussi te conseiller quant à la faune et la flore présente sur le parcours.

Pour moi, c’est Bernard qui guidera ces deux journées. Le rendez-vous est fixé à 15h30 sur la parking des Fontanettes au Bouchet – Mont – Charvin. On sera accompagné de Sarah de l’office du tourisme de Thônes.

Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier

Le temps commence à être incertain, on s’habille donc plus chaudement: pantalon et léger polaire. Nous prenons: les tentes, les matelas ainsi que la nourriture pour le soir. Nos sacs biens remplis, il est temps de démarrer. 

Nous débutons à un bon rythme, le temps n’est pas de notre côté et si nous voulons rejoindre le sommet, il ne faut pas perdre trop de temps. Direction le Refuge de L’Aulp de Marlens, on gagne 155m D+ en 1km, ça nous donne le ton 😉. Cette première partie zigzague sur un chemin agricole et nous permet de découvrir les montagnes et collines environnantes.

Skuds - Simon Fusillier

Après une petite pause et quelques photos, on reprend la route. Nous arrivons à la bifurcation, choix entre nuit au Lac ou au sommet, vu le temps, on opte pour la première solution. Nous prenons le sentier en direction du Col des Porthets

Les quelques derniers mètres avant le col, je retiens mon souffle, que va-t-on découvrir de l’autre côté? Quelles montagnes? Quels paysages? … On y est enfin! Le col est rocailleux et il reste encore quelques neiges en contre-bas. Quelques marmottes sifflent notre présence. A ce moment, on ne voit plus le sommet du Mont-Charvin, la brume commence déjà à descendre. 

On installe le bivouac

La tente montée, il fait tout blanc sur les sommets, nous n’y voyons rien. Bernard propose néanmoins de grimper jusqu’au sommet de La Goenne (2174m). Depuis ce lieu nous avons une vue imprenable de sur Lac du Charvin et notre campement. 

Le sommet est la limite avec la Savoie, quelques photos « d’Aster » des Alpes, des crêtes et paysages et nous redescendons en direction du Lac. 

De retour au campement, petit souper fromage (Reblochon bien entendu) et pain. On profite des quelques lueurs du soir, il fait déjà plus frais et la fatigue de la journée nous fait nous coucher tôt. Réveil mis à 5:00 pour profiter du Mont-Blanc au lever du jour. 

Skuds- Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier

5:00

Le ciel est totalement bouché, impossible de voir à plus de 20-30 mètres, ça semble compromis pour une vue sur le Mont-Blanc, on reporte d’une heure le lever. Bernard, lui, se met en route pour un petit running sur les crêtes. 

Il est de retour 45 minutes plus tard, « ça se dégage ! »

En trois minutes nous sommes prêts et avec Sarah et Max (Trekking et Voyage) nous nous mettons en route vers la crête.

Skuds - Simon Fusillier

Un monstre de respect

Arrivé sur la petite crête, je comprends mieux le respect autour du sommet à 4810. Il est imposant et surtout impressionnant.
Je le photographie pendant pas moins de 30 minutes, la lumière du lever du soleil n’arrête pas de changer et met l’environnement en valeur.

Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier

Il est déjà temps de remballer les tentes et de prendre le petit déjeuner. On se met en route pour la descente.

On redescend et passons devant le chalet “l’Aulp de Fier d’en haut”, un alpage totalement recouvert de neige durant l’hiver.

Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier

Puis quelques kilomètres plus bas, nous rejoignons Mathilde avec notre van. Direction l’activité VTTAE!

La rando dont je viens de te parler fait partie du tour de la Tournette qui se boucle en 4 jours. Avis aux amateurs 😉

Comme je te la présente, nous l’avons fait d’un point A à un point B, mais voici un tracé qui se fait en boucle, validé par Sarah !

Skuds - Simon Fusillier
Skuds - Simon Fusillier

J’espère que ces quelques images te motiveront à partir randonner dans la région. N’hésite pas à demander à Sarah, à l’office du tourisme,  pleins de petits conseils rando dans le coin 😉

Merci à Annecy Mountains et MindShake.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *