Aller au contenu
Accueil » Hoka Zinal

Hoka Zinal

Hoka Zinal, deux mots qui résonnent dans l’oreille des amoureux de sport et de montagne. Zinal, c’est aussi, pour les amoureux de trail running, une très célèbre course de 31 km, Sierre – Zinal. Tellement connue, que la marque Hoka a décidé de lui donner ce nom. Depuis plusieurs semaines à mes pieds, je te propose mon avis.

Caractéristiques

Si je te demande à quoi on reconnait la marque Hoka, tu vas certainement me parler de leurs semelles version XXL. Pourtant, ici, elle nous propose une semelle de 22mm d’épaisseur, car elle se destine à des distances dites moyennes (30 à 70km) et qu’elle est orientée performance. 

La hoka Zinal est donc équipée d’une semelle Vibram et propose un drop de 5 mm qui lui permet d’avoir un profil neutre et s’orienter vers la performance. 
Les petites technologies qu’elle contient sont, par exemple, la plateforme technique Hoka et sa semelle intermédiaire Profly. 

Son tissu très fin lui confère une très bonne respirabilité: une vraie chaussure taillée pour l’été! Son terrain favori? Les sentiers de montagne.

Le design de la chaussure est très épuré, un logo et deux modèles disponibles, full orange ou un mélange de bleu, vert et orange. Flashy, elles se remarquent aux pieds!

Time To Fly

Le premier mot qui me vient à propos des Hoka Zinal, c’est le confort. C’est une chaussure très légère et dans laquelle on se sent bien. Le renfort talon permet un très bon maintien du pied et permet de se sentir en sécurité dans la chaussure. 

C’est aussi  une chaussure au dynamisme impressionnant. Très rapidement, on peut faire des petits PR. Sans être un athlète pro, elle pourra t’amener sur de beaux sentiers. 

Il faudra tout de même rester sur des terrains secs car sa semelle peu dessinée ne sera d’aucune aide sur les terrains boueux. Mais ce n’est évidemment pas ce qu’on lui demande, elle est conçue pour être idéale sur une course comme Sierre-Zinal. 

C’est également une chaussure très polyvalente. Elle sera bien adaptée sur les sentiers ainsi que sur les portions de route.

Néanmoins, sur la durée, il faudra voir sa résistance. Le mesh me paraît plutôt fragile et pourrait, à la longue, s’abîmer plutôt rapidement. A voir dans quelques mois…

Pour conclure, je dirais que Hoka propose un modèle qui porte très bien son nom! Il est polyvalent et convient à beaucoup de coureurs, que l’on vise la performance, les podiums ou simplement se défier sur Strava.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *